Groupe B

Initié par la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile - Organisme régissant l'activité sportive pour la FIA) à la fin des années 1970, les Groupes de N, A et B devaient prendre la succession des Groupes 1 à 6 dès début 1982.
Pour ce qui concerne la catégorie reine des rallyes, les constructeurs qui profitaient des largesses réglementaires du Groupe 4 voyaient peu d'intrérêt à passer au groupe B. Pas un des constructeurs automobiles n'étant prêt pour 1982, la FISA accorda un délai supplémentaire aussi la nouvelle Annexe J définissant les groupes N, A et B entra en vigueur partiellement en 1982, et devint obligatoire à partir de janvier 1983.

Dans ce règlement de la FIA, le Groupe B était la catégorie relative aux voitures de grand tourisme modifiées et produites à 200 exemplaires

Caractéristiques des nouvelles catégories :

Groupe

Nb de voitures produites

Evolutions

Modifications autorisées / Contraintes

N

5000 en 12 mois

non

uniquement concernant la sécurité

A

5000 en 12 mois

non

OUI, limitée

B

200

10% par an
(20 véhicules)

- OUI, très nombreuses
- 1 évolution par an à date anniversaire de l'homologation
/ échelle de poids ayant un rapport direct avec la cylindrée du moteur

Expérimental

1

non

- OUI illimitée / uniquement dans les rallyes nationaux acceptant cette catégorie

 

La catégorie Groupe B, présente dans les compétitions sur circuits et en rallyes, marqua particulièrement le Championnat du monde des rallyes car elle était taillée comme une F1 des routes.
Plusieurs problèmes ont précipité la fin anticipée de cette formule, particulièrement alléchante sur le papier :
- les performances et l'innovation technologique ainsi que la lutte acharnée entre grands constructeurs ont révélé une attractivité inattendue auprès du grand public,
- l'architecture des voitures recélait leur potentiel de dangerosité.

En effet, cette catégorie comportant des prototypes de puissance spectaculaire (jusqu'à environ 550 chevaux), fut frappée par plusieurs accidents mortels, tant de spectateurs qui, attirés en masse sur le bord des routes et des pistes et mal maîtisés par les organisateurs, ainsi que les accidents de pilotes dont plusiseurs mortels ont fini par entraîner son bannissement fin 1986.

On trouvait dans le Groupe B des voitures de légende comme l'Audi quattro Sport, les Lancia Rally 037, Delta S4 ou encore la Peugeot 205 Turbo16.

Cette période restera dans l'histoire comme l'ère de la démesure, la triste période où tout s'est terminé dans un grand gâchis de vies humaines et d'investissements stériles, tout ceci parce que des techniciens ont conçu des engins qui n'étaient pas en adéquation avec leur environnement. En effet, les voitures surpuissantes, qui ne tenaient pas la route comme une WRC actuelle, allaient trop vite pour les petites routes bordées d'arbres et passaient trop près des spectateurs mal placés et trop nombreux.
Cette période a servi de leçons pour les temps qui ont suivi et permis aux instances dirigeantes et organisateurs de ne pas commettre les mêmes erreurs.

Voitures du Groupe B :
Audi quattro Sport
Peugeot 205 Turbo16
Lancia Delta S4
Lancia Rally 037
Ford RS 200
MG Metro 6R4
Renault 5 Turbo
Renault 5 Maxi
Citroën BX4TC
Opel Manta 400
Toyota Celica Twin Cam Turbo
Lada Samara EVA

free joomla template
template JoomSpirit