Groupe 4

La FIA, Fédération internationale de l'automobile, a défini différentes catégories de voitures de course à partir de 1961 dans l'annexe "J" au Code Sportif International.
Ces groupes, répartis en 3 Catégories A à C, étaient numérotés de 1 à 4 :

Catégorie A – Tourisme

  • Groupe 1 : Voitures de Tourisme de Série
  • Groupe 2 : Voitures de Tourisme de Série évoluées

Catégorie B - Grand Tourisme

  • Groupe 3 : Voiture de Grand Tourisme

Catégorie C - Voitures de Sport

  • Groupe 4 : Voitures de Sport


En 1969, les Groupes, toujours sous 3 catégories, sont maintenant au nombre de 9. Une précision quant aux nombres minimum de voitures devant être construites en douze mois consécutifs est apportée :

Catégorie A - Voitures de production homologuées

  • Groupe 1 : Voitures de Tourisme de Série (5 000 exemplaires)
  • Groupe 2 : Voitures de Tourisme (1 000 ex.)
  • Groupe 3 : Voitures de Grand Tourisme (500 ex.)
  • Groupe 4 : Voitures de Sport (25 ex.)

Catégorie B - Voitures spéciales

  • Groupe 5 : Voitures de tourisme spéciales
  • Groupe 6 : Voitures de sport-prototypes

Catégorie C - Voitures de course

  • Groupe 7 : Voitures de course bi-places
  • Groupe 8 : Voitures de course de formule
  • Groupe 9 : Voitures de course libre


Entre 1971 et 1975 les dernières évolutions sont apportées :

Catégorie A - Voitures de production homologuées

  • Groupe 1 : Voitures de Tourisme de Série (5 000 exemplaires)
  • Groupe 2 : Voitures de Tourisme spéciales (1 000 ex.)
  • Groupe 3 : Voitures de Grand Tourisme de Série (1 000 ex.)
  • Groupe 4 : Voitures de Grand Tourisme spéciales (500 ex.)

Catégorie B - Voitures de compétition expérimentales

  • Groupe 5 : Voitures de sport

Catégorie C - Voitures de course

  • Groupe 7 : Voitures de course bi-places
  • Groupe 8 : Voitures de formule Internationale
  • Groupe 9 : Voitures de formule libre

Le Groupe 4 concerne particulièrement le rallye.
Ce Groupe bénéficie d'un régime particulier puisque, par dérogation, les constructeurs disposent d'une durée de 24 mois consécutifs pour en produire les véhicules.
Le législateur, bien conscient de voir déraper le système en autorisant depuis quelques années des extensions d'homologation, commence à interdire à partir de 1977 des innovations technologiques telles que les moteurs multi-soupapes.
En 1978, l'annonce de la fin des systèmes de catégories et de groupes existants donne 5 ans aux constructeurs pour préparer de nouvelles voitures conformes aux futurs groupes N, A et B dont l'entrée en vigueur est fixées au 1er janvier 1983.

Ces années, de 1961 à 1982, correspondent à la période la plus prolifique en terme de développement de l'activité sportive Rallye et de diversité des voitures que l'on a pu voir au départ de tous les rallyes à travers le monde.
C'était les années folles où nous avons eu des Mini BMC qui battaient des grosses Mercedes, des Lancia Stratos tout droit échappées d'un film de science fiction...

En qualité de catégorie reine en rallye, le Groupe 4 a été remplacé par le Groupe B à partir de 1983.

 

Voitures dans les Goupes 1 à 4 :
Lancia Stratos
Fiat 131 Abarth
Fiat 124 Abarth
Ford Escord RS
Talbot Sunbeam Lotus
Alpine A110
BMC Mini-Cooper
Saab 99 Turbo
Porsche 911
Peugeot 504 V6
Renault 5 Alpine

free joomla template
template JoomSpirit