Logo Lancia S4

...TURBO et COMPRESSEUR : association de bienfaiteurs !

Au début des années 80, Lancia possède une fabuleuse groupe B, la superbe et très efficace Lancia 037, appelée aussi Lancia Rally.

Lancia 037

C'est une 2 roues motrices équipée d'un moteur central suralimenté par le compresseur cher aux ingénieurs Abarth. En 1983, elle permettra à Lancia de coiffer la couronne mondiale des marques et de conquérir la seconde place du championnat pilote.
Mais très vite, il apparait qu'elle est trop juste en puissance et qu'elle manque de 2 roues motrices supplémentaires pour lutter contre les nouvelles arrivées dans le championnat du monde des rallyes ; la Peugeot 205 Turbo 16 et l'Audi Sport Quattro.
Jusqu'ici son agilité lui avait permis de tirer son épingle du jeu, mais la partie devient trop inégale. Pour Lancia, il est temps de se lancer dans la course à la puissance.

La Lancia 038 nait.

Le projet est initié en 1983 sur la base de la Lancia Rally. L'ingénieur Giorgio Pianta, motoriste nouvellement recruté chez ABARTH, met au point l'association "compresseur volumétrique/turbocompresseur" sur un moteur de 037 "bricolé". L'ingénieur Claudio Lombardi résoud le problème de synchronisation de la double suralimentation en inventant un système de by-pass. Le comportement de ce moteur-protype en est entièrement transfiguré et autorise une plage d'utilisation de 1200 t/mn à 8400 t/mn (cf. Fiche Technique).

Une fois cette première étape finalisée, un chassis 4 roues-motrices est mis à l'étude avec une répartition du poids prévisionnelle de 40-60 (40% à l'avant et 60% à l'arrière). Cette répartition a été dictée par l'expérience acquise grâce à la 037. La dernière contrainte a été de maintenir le chassis à un poids global raisonnable ; pour ce faire, il faudra recourir massivement au carbone-kevlar..

Parallèlement au nouveau chassis, un moteur de conception différente est dessiné pour tirer partie des innovations mises au point lors de l'étape précédente. Le bloc sera en allliage léger et la cylindrée ramenée à 1800 cm3 pour profiter de l'échelle de poids.

Une première esquisse paraitra dans la presse courant 1984.

Dessin Lancia S4

Mais la présentation du modèle (statique) aura lieu au salon de Paris en décembre 1984.

Delta S4

Pour toute l'équipe Abarth commence alors une longue période de mise au point pour accorder toutes ces nouveautés, nouveau moteur, nouveau chassis et toute nouvelle transmission intégrale, inédite chez Lancia. Les techniciens doivent rivaliser d'ingéniosité pour arriver à faire fonctionner le tout harmonieusement. C'est la transmission intégrale qui posera le plus de problèmes.
L'apprentissage est long et les tâtonnements nombreux avant de, enfin, pouvoir trouver les bons réglages de répartition de la puissance sur les essieux.

 

Premières mises à l'épreuve...

phoca thumb l 85milpistes AlenCourant 85, la Logo Lancia Delta S4 est soumise à l'épreuve du terrain, car rien ne remplacera les conditions d'utilisation réelles. Les premiers rallyes, où elle est engagée en tant que prototype, sont les rallyes Costa Smeralda, Mille Pistes et Collines de Romagna mais les résultats probants se font attendre. Markku Alen, Finlandais mais impulsif comme un latin et pilote principal Lancia, se lasse de se battre contre sa mécanique qui gagne à chaque fois... par abandon ! Il est prêt à partir chez Peugeot comme Jean Todt le lui a proposé. Mais il reste un dernier rallye préparatoire avant l'immersion dans le bain du championnat du monde : le rallye de l'Algarve.
Claudio Lombardi et Giorgio Pianta, les pères de la S4, lui ont assuré que ce rallye serait le bon.
Il le fut. La voiture a, enfin, été au niveau de ce qu'on attendait d'elle. L'apprentissage de la transmission intégrale tirait à sa fin et la fiabilité étant au rendez-vous ; l'espoir revenait du côté de Turin.

Juste après ce rallye, une dernière semaine d'essai permit de finaliser les réglages et, surtout, de mettre le doigt sur un dernier problème : une semaine suffit pour résoudre un problème qui trainait depuis 8 mois.
Markku Alen, rassuré, signe un nouveau contrat avec Lancia.

Juste après son homologation, le 1er novembre 1985, c'est le coeur gonflé d'espoir que l'équipe se prépare à comparer la S4 à la concurrence lors de sa première sortie officielle : Le RAC.

free joomla template
template JoomSpirit